CHARGEMENT


Accompagnement de

Projets

Accompagnement

Accompagnement personnalisé des domaines souhaitant mettre en place la traction animale.
Etude de faisabilité : analyse des contraintes techniques, liées à chaque terroir, choix culturaux, analyse agronomique afin de mener au mieux le projet, analyse économique du projet.


https://traction-animale.fr/wp-content/uploads/2015/09/vinjeta_dark.png

Développement en interne


Animaux de travail :

Le domaine investit dans des animaux de trait qui seront confiés au Pôle d’Excellence pour le dressage et la mise en condition physique

Ecuries et matériel :

Par ses conseils et grâce à son réseau, le Pôle d’Excellence aide à mettre en place sur le domaine, les installations nécessaires à l’accueil des animaux de travail, ainsi que le matériel spécifique au travaux viticoles

Formation :

Nous assurons la formation d’un ou plusieurs salariés du domaine ou mettons nous même un ou plusieurs meneurs compétents sur le terrain afin de réaliser les travaux.

https://traction-animale.fr/wp-content/uploads/2015/09/vinjeta_dark.png

Développement en externe


Formation d’un prestataire qui deviendra référent sur le domaine.
Le Pôle d’Excellence assure le conseil et la mise en réseaux afin de mettre en place les structures d’accueil des animaux de travail, ainsi que le matériel spécifique aux travaux viticoles.


https://traction-animale.fr/wp-content/uploads/2015/09/vinjeta_dark.png

Formateurs

https://traction-animale.fr/wp-content/uploads/2016/02/traction-animale-7233.jpg

Charles Quinard

Un vieil adage dit que quand le Breton prend la Mer, c’est la Mer qui le prend. Je suis pour ma part partis par la Terre, derrière un cheval. Et de la même manière le cheval m’a pris…

Je m’en suis d’abord servi comme outil de traction, tirant ma frêle embarcation sur les chemins houleux de ma jeunesse. J’ai vite compris qu’il était bien plus qu’un moteur. Il est simplement un compagnon de voyage qui, à qui veut bien l’écouter, enseigne une manière de penser, de vivre.

Parfois tumultueux et imprévisible, toujours sont œil placide m’impose le respect et le calme. Comme le marin ne peut dompter l’immensité océanique, je ne peut qu’apprendre à coopérer avec les humeurs de la Nature.

Ainsi ces « géants » pourront nous faire profiter de toutes leurs forces, si tant est que l’on sache les respecter et les utiliser à bon escient.
https://traction-animale.fr/wp-content/uploads/2016/02/traction_animale_travaux_foret.jpg

Fred Fardoux

“Le voyageur ne doit-il pas frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne ?“ m’avait sagement répété un vieillard au sourire édenté croisé un jour sur la route de la soie.

J’avais par le passé des besoins de chemins tortueux et sinueux et, sans me l’avouer peut être je recherchais un maître. J’avais trainé mes guêtres sur le bord des plaines fertiles du nord de l’Afrique, sillonné la steppe en compagnie des nomades mongoles, suivit la crête des montagnes du Caucase en Iran, rencontrés les sadhus de l’Inde et les sages d’Anatolie…

Il m’est apparu un jour de printemps, dans la lumière du matin, comme par un heureux hasard ou comme par une évidence. Posté sur ses quatres jambes, il épiait le moindre de mes mouvements. Tout en lui incarnait la forçe tranquille, l’expérience et la sagesse. Ecumant sous l’effort, il déplaçait son corps avec une infinie délicatesse. Il était enfin là devant moi sous la frondaison des arbres séculaires. Et dans son regard il y avait cette beauté sauvage et libre d’avant le passage des hommes. Une chose était maintenant une certitude : il me serait désormais difficile de me passer de lui.
https://traction-animale.fr/wp-content/uploads/2016/02/traction-animale-7150.jpg

Julien Maillaud

« La Forêt ne profite qu’aux enfants de ceux qui ont su l’entretenir. »
Dans la pénombre du matin,
Les Chevaux mangent le foin.
De la tronçonneuse on réalise l’affûtage,
De l’animal on prépare l’habillage.
Quand les Chevaux sont pansés
Et les colliers bien positionnés,
Le Bûcheron finit son café
Puis toute l’équipe par en Forêt.
Tout au long de la journée,
C’est en coopérant qu’ils vont travailler.
Le cheval n’est pas un tracteur,
C’est un compagnon de labeur,
Qu’il faut savoir optimiser,
Pour que le travail soit valorisé.
Les arbres sont prélevé respectueusement
Et par les Chevaux débardé méthodiquement,
Pour que les sujets d’avenir
Puissent continuer de s’épanouir
Et nos enfants réussissent à récolter,
De jolis Bois de qualité,
Qui seront issu totalement,
De peuplement gérés durablement.
La journée s’achève en Forêt,
Toute l’équipe quitte le chantier.
Le soleil se couche déjà au loin,
Les Chevaux mangent le foin.
https://traction-animale.fr/wp-content/uploads/2015/09/vinjeta_dark.png

Autres compétences


https://traction-animale.fr/wp-content/uploads/2016/02/traction-animale-7139.jpg

Formation

Les postulants au Pôle d’Excellence ont suivi, pour la plupart, une phase d’immersion au sein d’une entreprise de travaux en traction animale (stage, salariat, etc).


En savoir +
https://traction-animale.fr/wp-content/uploads/2016/02/traction-animale-3794.jpg

Développement de matériel

En 2011, notre partenaire et client Bernard Magrez avait émis l’idée de soutenir l’innovation et le développement de matériel moderne à traction animale.


En savoir +